bangai-o_spirit

[9] Bangai-O Spirits (Treasure – 2008)

30/03/2011


Fulguro-boulette !

Après un passage furtif sur N64 et beaucoup plus remarqué sur Dreamcast, le fameux jeu de Treasure nous revient dans une nouvelle itération tactile.

Shoot-réflexion bourrin mais surtout complexe nous propose un scénar tout droit inspiré des dessins animés des années 70/80, fait de robots et d’explosions à tout va. Les plus expérimentés trouverons même des clins d’oeils à d’anciens jeux. Une ôde à la boulette fusionnée avec la nostalgie du Mazinger Z !!!

On pilote donc un robot géant de … 5 pixels de haut. Car qui dit robot géant dit ballade dans des décors immenses et des ennnemis encore plus grand ! Il fallait donc bien ça pour gagner en souplesse de mouvements et ne pas perdre tout le côté puzzle de la chose.
Après un tuto indispensable sur les mécaniques du jeu, on rentre dans le vif du sujet. On trouve donc 160 niveaux à scrolling omni-directionnel et une ou plusieures cibles à détruire, en alternant les solutions stratégie-bourrin et stratégie-tout-court.

Pour se frayer un chemin dans l’ « aventure » (bah oui le scénar voilà quoi), on dispose d’un arsenal conséquent. Tout d’abord les armes « basiques » divisées en deux catégories : les armes de tir (perçantes, explosives, à tête chercheuse ou rebondissantes) et les armes au corps à corps (l’épée ou la batte de base-ball). Ces armes peuvent même se combiner, ce qui multiplie le nombre de possibilités, mais pas forcément de solutions pour atteindre la fin du niveau. Et comme tout cet attirail pèse son poid, il faudra faire le choix des armes avant chaque niveau. Choix qui se verra vite crucial quand vous vous apercevrez que le tir rebondissant explosif, arme au combien géniale, peut se révéler aussi efficace contre certains boss qu’un moustique contre une voiture sur autoroute.

Pour les situation critiques, une jauge EX permettra de lancer des super, peut être même en exploitant le système de scratching avec du skill, pour remplir l’écran de boulettes, renvoyer la balle à l’ennemi ou le paralyser. Une prise de risque fortement intéressante donc pour qui compte venir à bout de cette foultitude de niveaux.

Treasure a pensé aux plus affamés un mode à 2 joueurs qui devient rapidement fouillis ainsi qu’un système d’échange de niveaux.

Avec un incalculable nombre de sprites à l’écran et sans aucun ralentissement, Bangai-O est un shooter riche en gameplay, addictif et empreint de nostalgie.

8/10

Étiquettes : , ,

Leave a Comment