kid_icarus-title

Kid Icarus Uprising (Nintendo – 2012)

18/04/2012

Après un retour à demi-mot dans Smash Bros, des rumeurs folles pour la sortie de la Wii et quasiment 1 an de report, cette fois ci c’est la bonne, il est là. Pit is back !

The Angel was a gamer
On ne change pas une équipe qui gagne. C’est donc Masahiro Sakurai, le créateur, que l’on retrouve aux commandes de ce projet tant attendu. Et sa signature est présente à chaque instant. Le joueur est constament pris en considération, récompensé, accompagné, comme la déesse Palutena le fait avec Pit, son ange gardien. Les bonus pleuvent littéralement, le Spot pass et la réalité augmentée sont réellement mis à contribution. Allant même jusqu’à demander au joueur de parier sur ses futures performances pour une difficulté donnée dans un niveau. Cerise sur le gâteau, Pit se fait régulièrement vaner par Palutena (mieux voit comprendre l’anglais pour en profiter en jouant), comme pour nouer un complicité entre le joueur et celle-ci. Ah oui, les titres des chapitres sont aussi bourés de références.
L’histoire est longue, intéressante et riche en rebondissements.

Cousu d’or
Graphiquement, c’est un vrai parc d’attraction. Entre les phases de vol et celles au sol, les environnements sont variés et le rythme intense. Les combats s’enchainent à toute allure et les effets de lumières partent dans tous les sens. Et pour la seconde fois (Mario 3D Land), la 3D donne une vraie impression de profondeur.
Pour vos oreilles, Masahiro a réunit la crême du milieu : Yûzô Koshiro (Sonic, Street of Rage), Yasunori Mitsuda (Chrono Trigger, Xenogears), Motoi Sakuraba (Tales of, Dark Souls) et Noriyuki Iwadare (Grandia). Une dream team qui donne aussi bien dans l’épique que dans le flamenco.

Carpal Tunnel Syndrome
Alors Kid Icarus, jeu parfait ? A regarder oui, à jouer … non. Pour les phases de vol, la prise en main est acceptable. Mais une fois au sol (80% du temps), c’est la catastrophe. La maniabilité et le gameplay sont d’un non sens absolu. Le joueur est constament crispé entre le contrôle du personnage au stick sensible et le tir de la main gauche, la gestion de la caméra et le ciblage de la main droite, le tout demandant une véritable précision. Plus que jamais, le manque d’un second stick sur la console est évident. Nintendo a bien essayé d’endiguer le problème avec un socle pour la console, mais ce n’est pas suffisant. Quand tu poses ta console sur le socle, tu sais que tu vas passer un mauvais moment … comme une femme chez son gynéco !

Kid Icarus est sans doute le meilleur jeu original sur 3DS. Mais c’est aussi le jeu le plus inconfortable de ce siècle. Un très bon jeu pour joueurs très avertis.

7/10

Étiquettes : , , , , , ,

Leave a Comment