UMD-to-Vita

Revendeurs, soutenez l’UMD Passport

21/02/2012

On a appris il y a quelques jours que Sony n’allait pas proposer au public américain l’UMD Passport et qu’il en sera sûrement de même chez nous.

Pour les trois du fond qui n’auraient pas suivi, l’UMD Passport est une offre payante consistant à permettre au joueur de PSP de télécharger une version dématérialisée de ses jeux. Une sorte de retro-compatibilité payante promise par Sony il y a quelques mois et qui permet déjà aux japonais de récupérer leurs jeux préférés pour la somme de 1 000 yens (environ 10€) le jeu.

Alors on ne va pas revenir sur le fait que la rétro-compatibilité est bonne pour une console au démarrage, ou pour délester une autre qui aurait un lecteur UMD qui fatigue. Ni même la satisfaction client, le rétro-gaming ou la sauvegarde du patrimoine vidéoludique, ces arguments tout le monde les connait.

Sony envoie donc ce message aux joueurs : achetez vos jeux (PSVita et PS1/2/3/P pour les présentes et futures rétro-compatibilités) en version dématérialisée si vous voulez être sûr de pouvoir y jouer sur nos prochaines consoles.
Triple combo pour la firme japonaise donc qui en une seule opération :
– se passe des revendeurs physiques à moindre coût, les jeux PSVita seront à peine moins chers sur le PSN (environ 10%)
– s’assure que le joueur paye son jeu au prix « conseillé » et pas bradé dans un bac de supermarché ou en import
– et surtout porte un coup fatal au marché de l’occasion

L’approche est plus subtile qu’avec la PSP Go, et retourne contre le joueur le piège dans lequel elle s’enferme encore aujourd’hui : le support propriétaire. Car le problème n’existerait absolument pas si les consoles portables de Sony utilisaient des cartes SD dont la capacité évolue au fil des ans sans changer de forme, comme peut l’être le disque optique ! Pour l’anecdote, on rappellera d’ailleurs que UMD signifie Universal Media Disc.

L’activation de l’UMD Passport dans nos vertes contrées est donc une question vitale pour les revendeurs. Sans lui, les possesseurs de console Sony disparaîtront des petites boutiques indépendantes comme des Micromania, Game et Fnac de manière définitive.

Étiquettes : , , , ,

Leave a Comment