Kaito Royal

Rhythm Thief & the Emperor’s Treasure (Sega – 2012)

06/10/2011

Connu sous le nom de Kaito Royal dans son pays d’origine, Sega a vu grand pour la présentation de son nouveau jeu de rythme/énigmes sur 3DS.

Dans la peau d’un jeune danseur parisien, on se retrouve tout d’abord aux commandes d’un jeu de danse aux commandes tactiles bien connues des habitués du genre (haut, bas, gauche, droite, cercle).
Mais le joueur découvre rapidement que le personnage principal même une double vie : intermitant le jour, détective la nuit. Ses aventures le mettent rapidement sur la piste d’un mystérieux adversaire qui a volé le cadavre parfaitement conservé de Napoléon … pour le réssuciter et dominer le monde. Bref un scénario plein de n’importe quoi comme seuls les japonnais savent les faire !
On doit alors se rendre sur les lieux du vol. L’occasion de découvrir la ville de Paris type 1920, et ses habitants au cours d’une balade très laytonesque, qui se clôt par ne petite énigme pour rentrer dans le musée par la porte de derrière. So cliché !
Puis intervient la séquence la plus folle et la plus exigeante de cette démo : de l’infiltration rythmique. Courant dans les couloir du musée, le joueur doit choisir avec célérité la position (parmi 4 différente) de la statue derrière laquelle notre jeune héros doit se cacher pour éviter de se faire repérer par les vigiles.
Le style cell-shadé des graphismes est assez joli, la réalisation solide, les musiques entraînantes, le tout accompagné par une identité forte.

Définitivement la meilleure licence Sega cette année ! Et accessoirement mon coup de coeur TGS.

Étiquettes : , , , , ,

One Comment

  1. […] la nouvelle licence phare de Sega : Rhythm Thief & the Emperor’s Treasure […]

Leave a Comment