Somewhere (Sofia Coppola)

11/01/2011


L’ennuie comme style de vie

Somewhere, c’est l’histoire d’un acteur américain très célèbre qui pourrait recevoir l’oscar du mec qui s’ennuie le plus au monde. Son quotidien se résume à balader en Ferrari, s’endormir devant des strip-teaseuses, coucher de temps à autres et emmener sa fille à la patinoire le seul après-midi de la semaine où il en a la garde. Jusqu’au jour où son ex-femme fait une dépression et lui laisse sa fille pour quelques jours. C’est à ce moment là qu’il commencera à prendre lentement conscience de sa situation.

Sophia a réussi à retranscrire à l’écran l’ennui avec beaucoup de talent. Les scènes sont souvent statiques, longues, et il ne s’y passe généralement pas grand chose. Un excellent travaille sur l’ambiance sonore vient même accentuer ce sentiment a un tel point qu’on pourrait s’endormir sur le film.
De plus, la mise en scène et le rythme sont parfaitement adaptés à la progression du personnage. Pour finir, la bande son est une fois de plus de qualité.
Concernant le jeu d’acteur, on s’étonne de rire devant l’état léthargique du personnage dans certaines situations, et le duo Dorff/Fanning fonctionne suffisamment bien pour rendre la relation père/fille crédible et naturelle

Le seul bémol qu’on pourrait reprocher à ce film est une proximité un peu trop marqué avec Lost in Translation.

On se trouve donc face à un très bon film, mais qui s’adresse avant tout à ceux qui n’ont pas peur de se laisser entraîner dans les méandres de l’ennui, à la sauce Sofia Coppola

Étiquettes : , , , ,

Leave a Comment